Projet de loi pour la croissance et l’activité

de | 12 juin 2015

Cri d’alarme des Epiciers, Cavistes et Spécialistes en produits Bio 

Capture d’écran 2015-06-12 à 21.51.21Hier, jeudi 11 juin, en Commission spéciale de l’Assemblée Nationale, les parlementaires membres de cette Commission ont voté un amendement de la loi pour la croissance et l’activité dite Loi Macron, visant à rendre obligatoire une majoration salariale de 30 % pour l’ensemble des salariés des commerces alimentaires qui travailleraient le dimanche matin jusqu’à 13h. Nos commerces de proximités qui, dans le respect du Code du travail, ouvrent traditionnellement le dimanche matin au service de la population, ne seront pas en mesure d’absorber de telles conditions salariales. Les conséquences à très court terme se feront ressentir à la fois dans l’animation des centres-villes, mais également sur un plan économique pour des entreprises, des TPE déjà fortement en difficulté. Il est totalement faux de dire, comme c’est le cas dans certains médias, que cette mesure ne s’appliquera qu’aux supérettes, supermarchés et hyper. La population est extrêmement sensible au maintien de toutes les formes de commerces alimentaires de proximité et si mardi 16 juin cet amendement était voté en séance publique de l’Assemblée Nationale, ce sont des milliers d’entreprises qui se verraient dans l’obligation de fermer rideau le dimanche matin. En ce qui concerne les trois professions représentées par la Fédération Nationale de l’Epicerie, Caviste et spécialiste Bio -FNDECB-, ce sont plus de 42000 entreprises du commerce alimentaire (Epicerie, caviste, bio) dont 90 % sont des TPE, qui sont en danger !

Le gouvernement parle de favoriser l’emploi dans les TPE/PME, cette mesureva totalement dans le sens contraire.

Contact presse : Philippe PILLIOT Délégué général : 06 09 09 10 56

federation.epicerie@wanadoo.fr

FNDECB : 5 rue des Reculettes – 75013 – 01 55 43 31 75

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *