Préservons le patrimoine agricole et les savoir-faire biologiques…

de | 31 juillet 2015

Capture d’écran 2015-07-31 à 14.23.55Une équipe pluridisciplinaire d’experts du secteur biologique propose une approche innovante pour faire face au défi de la transmission et de la valorisation des fermes agricoles biologiques.

Coïncidence, alors que les manifestations d’éleveurs en France se multiplient, un groupe de professionnels experts du secteur bio, apporte son savoir-faire face au problème délicat de la transmission, de la valorisation et de l’entretien des patrimoines agricoles : sur les 26466 fermes agricoles biologiques françaises, nombreuses sont celles menacées chaque année de disparaitre suite à des difficultés de reprise. Peu de fermes ont aussi conscience de leur véritable potentiel en vente directe, en cultures spécifiques, ou en tant que « marques ».

 Un groupe de professionnels experts du secteur bio (prospective, marketing, communication, diffuseur d’information) sensibilisé à ces défis, s’est donné RDV le 19 & 20 juillet à la ferme du Leconet, au coeur du Limousin afin de mettre en place une stratégie de vente et de valorisation originale pour ce domaine agricole dont les propriétaires souhaitent se séparer, l’âge de prendre leur retraite arrivant.

 La ferme du Leconet

Remarquable par sa diversité et surtout par ses spécialités (recettes fromagères uniques, clients/consommateurs fidèles, patrimoine immobilier et outils de production en parfait état, troupeau sain, serres maraîchères installées, indépendance en eau…etc.) la ferme du Leconet est une valeur sûre : variée en agriculture, maraîchage et arboriculture, agrémentée d’un élevage de chèvres, d’une fromagerie et d’une boutique de vente à la ferme, le tout en agriculture biologique bien sûr.

Valoriser et communiquer sur les aouts de la ferme : La méthode innovante de l‘équipe à consister à dresser en un WE un audit du patrimoine et des outils de la ferme du Leconet et d’en dresser ses « champs du possible » pour valoriser ses atouts économiques.

Des solutions pour préserver et valoriser l’avenir des fermes bio : Les membres de l’équipe ont fait remarquer que les grandes fermes ont historiquement longtemps marqué l’agriculture française. Leur rôle étaient multiples : produire, mais aussi transformer, créer des emplois et se faire marchand. Condamnées par l’agriculture dominante, les grandes et petites fermes bio ont aujourd’hui le potentiel pour redevenir les forces économiques et sociales qu’elles n’auraient jamais dues cessées d’être. La ferme du Leconet en est un parfait exemple.

A suite sur : https://www.facebook.com/onvaenfairetoutunfromage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *