Bilan des vendanges bio 2017 en Occitanie

de | 7 novembre 2017

Le millésime 2017 sera marqué par une petite récolte mais promet des vins de grande qualité !

Les vignerons bio d’Occitanie ont subi de nombreux aléas climatiques pendant cette campagne 2017 : le gel fin avril (dans le Lot, le Gers, l’Hérault et l’Aude), puis des épisodes de grêle très localisés en début d’été (Hérault, Pyrénées Orientales). La sécheresse, qui avait déjà sévi l’an passé notamment dans l’Hérault, liée aux chaleurs estivales ont fortement fait chuter les rendements notamment dans le Gard et l’Hérault.
La pression exercée par les maladies a été modérée avec quelques attaques localisées de mildiou et de black-rot.  Par contre, les dépérissements dus à la flavescence dorée se confirment largement sur toute la région.
La sécheresse de 2016 a engendré des petites sorties sur syrah en 2017. En conséquence du manque d’eau, les grenaches ont fortement coulé surtout dans le Gard. Globalement, les cépages régionaux en rouge ont plutôt mieux tiré leur épingle du jeu que les merlots et les blancs.
Toutefois, la qualité sera au rendez-vous ! Les blancs et rosés présentent de belles fraicheurs avec des acidités soutenues. Les rouges révèlent à la fois des tanins mûrs permettant une belle matière et du fruit. Les vinifications se sont bien déroulées.
Les premières estimations de l’observatoire Sudvinbio sur la production* indiquent une perte de récolte moyenne sur l’ensemble de la région Occitanie de 25 % par rapport à 2016 et de 35 % par rapport à 2015 considérée comme année « normale ». Cette moyenne cache de fortes hétérogénéités entre les terroirs en fonction d’aléas divers. Le volume prévisionnel de vin biologique pour 2017 est estimé à environ 700 000 hl pour la région Occitanie (900 000 hl en 2016).
En conclusion, un millésime 2017 très prometteur mais des produits rares !
*Estimation réalisée à partir de l’Observatoire Sudvinbio constitué d’un panel d’entreprises sélectionnées parmi les adhérents à Sudvinbio produisant des volumes supérieurs à 1500 hl.

Contact presse : Cendrine Vimont – cendrine.vimont@sudvinbio.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *