Bio Linéaires – Créateur d’informations

de | 8 mars 2011

Un positionnement accentué pour notre magazine Bio Linéaires. L’investissement dans la rédaction est une épreuve pour chaque numéro. Les frais de rédaction représentent aujourd’hui 35,75 % de notre coût de revient. Il n’y a rien à faire, si vous voulez “accrocher” un lectorat, donnez-lui de “l’or” à lire. Alors qu’aujourd’hui la majorité de la presse est cantonnée à du reportage, nous avons décidé de créer un magazine qui innove et fabrique sa propre information.

Pourquoi en arriver là ?

  • La première raison est belle et bien l’absence d’informations. A l’heure actuelle où nous savons presque tout sur tout, il est flagrant de constater que notre monde est plus dans le rattrapage du savoir que dans la recherche de nouvelles connaissances.

  • La deuxième raison est le manque de transversalité de notre regard sur notre environnement. Il est quand même surprenant que nous en temps que magazine professionnel de la distribution spécialisée en produits Bio, nous ne connaissions pas les aspirations des consommateurs. Le monde agricole ne nous est pas inconnu, et ceci dû à notre histoire (pour rappel, Bio Linéaires est une continuité de Agriculture et Vie créé en 1964). Le monde de la transformation et de la distribution nous les côtoyons quotidiennement. Et depuis peu, notre engagement vers la recherche de connaissance des consommateurs, aspire à développer ce que nous avons toujours soutenu une “filière”.

  • La troisième raison est due au progrès technique. Aujourd’hui nous avons tous les outils afin de réaliser des études via internet auprès de segments de population que nous avons qualifié préalablement.

Le bilan est simple, ce que vous lirez dans Bio Linéaires vous ne le trouverez nulle part ailleurs. Dans notre dernier numéro, trois études exclusives (Enquête magasins sur l’évolution de l’activité ; Enquête consommateur dans le dossier “Huiles Alimentaires”, 380 réponses de clients de magasins spécialisés, quantité jamais atteinte dans ce segment et enfin un décryptage de la typologie des points de vente en Belgique Francophone) feront le bonheur de tout les lecteurs professionnels.

Une réflexion au sujet de « Bio Linéaires – Créateur d’informations »

  1. Daniel Maniscalco - Conseil Associé - Comunethic

    Je suis parfaitement d’accord avec vous, la connaissance des consommateurs est à développer pour leur proposer de nouveaux produits et services.

    Dans le secteur du bio, du bien-être et du développement durable, la créativité et la création d’activités et d’entreprises comme le développement de celles existantes est une opportunité à saisir.

    J’espère pouvoir le faire avec vous et celles et ceux qui veulent créer et innover dans ce secteur d’avenir.

    Bien cordialement,

    Daniel Maniscalco

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *