Biocoop lance sa mini-série digitale #OnNousDit pour tout nous dire sur la Bio

de | 5 juillet 2019

À l’heure où les critiques fusent sur le bio, Biocoop, précurseur de LA bio depuis plus de 30 ans, prend la parole sur les réseaux afin de partager ses coulisses et de répondre aux questions que se posent de nombreux consommateurs. Comment ? En créant #OnNousDit, une mini-série de 5 épisodes dans lesquels Marie Papillon va à la rencontre d’experts et de responsables Biocoop. Rendez-vous dès aujourd’hui sur les réseaux sociaux de Biocoop pour découvrir le premier épisode !

#OnNousDit, une mini-série fun et pédagogique

À travers 5 épisodes, Biocoop va répondre en toute transparence aux internautes sur les sujets qui fâchent, interpellent et engagent, avec humour et pédagogie : le suremballage, la bio, le modèle coopératif, la désertification des campagnes…L’influenceuse Marie Papillon, connue pour ses engagements et son humour à toute épreuve devient ambassadrice des consommateurs bio pour cette série. Son créneau : sa grande facilité à nouer le contact, lui a permis de se rendre sur le terrain, à la rencontre d’experts Biocoop ou de personnalités externes (nutritionniste, économiste, élu…) pour apporter des réponses concrètes aux consommateurs.

Un premier épisode sur la route du « zéro déchet »

D’ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans. Alors parce qu’il n’y a pas de petits gestes, Marie Papillon est partie à la rencontre d’Olivier Drot, gérant de la Scop Biocoop République et d’Antoinette Guhl, Adjointe à la Mairie de Paris. Chez Biocoop, la lutte contre le suremballage se traduit notamment, par 3 partis-pris forts :

– L’achat zéro déchet : en moyenne, l’offre Biocoop représente près de 34 % de l’offre magasin (plus de 360 références de vrac, consigne, etc), avec un objectif de 50 % d’ici 2025.

– Le recours aux contenants réutilisables Ce qui dure nous ra-ressemble (bouteilles, bocaux en verre, sacs en coton bio et équitable…) : des alternatives durables aux sacs en papier kraft distribués en magasins.

– Le fait maison : cuisiner des produits frais et de saison, renouer avec les saveurs originelles des aliments, contrôler et choisir les produits que l’on se met sur la peau… pour toutes ses raisons, les consommateurs.trices se laissent tenter de plus en plus par le Do It Yourself.

” Il était important pour nous de répondre en toute transparence à nos consommateurs sur des sujets qui interpellent. Il s’agit de montrer que nous n’avons rien à cacher et que nous nous rassemblons toujours plus, autour de nos initiatives. Nous avons souhaité travailler avec Marie Papillon car nous pensons que l’humour permet à la fois de rapprocher les gens et de diffuser des messages parfois complexes. Engagée pour une alimentation saine et diversifiée, elle n’est pas une profonde activiste, ce qui lui permet de mettre en lumière les sujets, pas une cause en particulier,”

Marion Ramassamy, Directrice adjointe de la communication Biocoop

Rendez-vous dès aujourd’hui ici pour découvrir le premier épisode puis tous les jeudis sur les réseaux sociaux de Biocoop

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.