Hypermarchés : la crise de la cinquantaine

de | 6 mars 2018

L’hyper a 50 ans ! A Sainte-Geneviève-des-Bois, le 15 juin 1963, Carrefour ouvrait le premier hypermarché. Aujourd’hui, s’il est solidement implanté dans le paysage commercial et les modes de consommation des Français, l’hypermarché doit faire face depuis une dizaine d’années à une lente érosion de ses parts de marché.

Figure emblématique de la « grande distribution » issue de la révolution commerciale des Trente Glorieuses, il est aujourd’hui confronté à un environnement économique, sociétal et technologique en pleine mutation. Il doit en particulier répondre au déplacement des valeurs et des imaginaires auxquels les consommateurs sont sensibles. L’hypermarché a perdu une partie de sa capacité d’enchantement et il est mis sur le banc des accusés pour son impact économique et sociétal. Son avenir dépendra fortement de la capacité des groupes de distribution à le réinventer. Dix ans de tâtonnement en la matière n’ont jusque-là pas réussi à démontrer la capacité des hypers à demeurer le format dominant dans le nouveau paysage commercial, ainsi que le révèle le rapport que les Français entretiennent à l’égard des hypermarchés, exploré aux travers de résultats d’enquêtes conduites par l’ObSoCo.

lire la suite : http://www.lobsoco.com/wp-content/uploads/2018/01/50ans_hyper-002.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *