Le Groupe Natimpact rachète le chocolatier Bovetti et se structure pour créer une fédération de PME de l’alimentation bio

de | 7 février 2020

 

Communiqué de presse Février 2020

Le Groupe NATIMPACT annonce l’acquisition du chocolatier BOVETTI et une augmentation de capital qui sera souscrite par ses investisseurs historiques (Didier Suberbielle, Frédéric Grunblatt, Marlène Castan et Triodos Organic Growth Fund) et par deux fonds d’investissement régionaux du Groupe Crédit Agricole. Après le rachat en 2019 de NATURGIE, leader français de la confiture bio, NATIMPACT se structure ainsi pour créer une fédération de PME autonomes de l’agroalimentaire bio et durable. Alors que cet univers connaît un essor spectaculaire en France, aussi bien en termes de production que de consommation, le Groupe a pour vocation de contribuer au développement d’une filière bio exigeante, en phase avec ses principes fondateurs, aux impacts environnementaux et sociétaux positifs.

BOVETTI, CHOCOLATIER BIO, ÉQUITABLE ET CRÉATIF
Le Groupe NATIMPACT a conclu le 30 janvier 2020 un accord de principe pour l’acquisition du chocolatier BOVETTI avec son actionnaire majoritaire, le groupe St Michel. Fondée en 1994 par Valter Bovetti, la chocolaterie est réputée par ses créations innovantes, haut de gamme et bio. Tablettes, pâtes à tartiner et autres produits phares sont commercialisés principalement dans les magasins bio spécialisés et les épiceries fines. Installée depuis 2002 à Terrasson-Lavilledieu, en Dordogne, l’entreprise regroupe sur un seul site son atelier, sa boutique et son musée du chocolat. Au 31/12/2019, son chiffre d’affaires s’élevait à plus de 4,9 M€.
À l’issue de l’opération, Valter Bovetti restera à la tête de la société et continuera à superviser la création et le développement des produits, ainsi que la politique d’approvisionnement en fèves bio et équitables. Le rachat du chocolatier BOVETTI est la deuxième étape de constitution du groupe NATIMPACT créé en février 2019 par Didier Suberbielle, d’une part, et d’autre part Frédéric Grunblatt et Marlène Castan, partenaires au sein de MCFG Invest, associés au fonds d’investissement Triodos Organic Growth Fund.

NATURGIE, LE BIO ALLIÉ À LA GOURMANDISE
La première étape de constitution de NATIMPACT a été l’acquisition en 2019 de la société NATURGIE, leader français de la confiture bio, située à Villeneuve-sur-Lot. Forte de ses 60 collaborateurs, NATURGIE propose des confitures et des préparations aux fruits aux magasins bio et épiceries fines, sous les marques Saveur Attitudes et Favols. La société vient de lancer la toute première gamme de confitures bio aux fruits français, en structurant des filières d’approvisionnement locales. Cette innovation va dans le sens des convictions de NATIMPACT : une bio exigeante, aux impacts carbone diminués, et rémunératrice pour les agriculteurs français.

NATIMPACT, ENCORE PLUS LOIN DANS LA BIO
Les consommateurs français sont, chaque année, plus nombreux à se tourner vers les produits bio, selon les chiffres de l’Agence Bio. Les surfaces bio cultivées sont en augmentation, tout comme le nombre d’élevages et d’exploitations bio. Pour autant, près d’un tiers des produits bio vendus en France ne proviennent pas de l’Hexagone et si les magasins spécialisés se multiplient, la grande distribution accapare quasiment la moitié des ventes. Dans ce contexte, NATIMPACT a pour ambition de créer une fédération de PME autonomes de l’agroalimentaire bio et d’accompagner leur croissance, notamment en renforçant leur outil commercial. Cependant, l’objectif du groupe ne se limite pas à une simple augmentation de la part de la bio. La volonté de NATIMPACT est d’aller encore plus loin afin de conjuguer l’exigence de mieux-être individuel et la dimension collective, sociale et environnementale. Le groupe souhaite contribuer au développement d’une filière exigeante « qui applique non seulement la lettre de la bio, mais aussi son esprit fondateur », affirme Didier Suberbielle, co-fondateur du groupe. « Face à une bio au rabais, nous militons pour un système inclusif, bienveillant avec les individus et les agriculteurs, à l’impact environnemental limité sur toute la chaîne de production. Il s’agit de veiller à ce que la bio ne perde pas son âme dans une crise de croissance. » Une démarche qui s’inscrit dans la durée et qui repose sur un engagement à long terme avec les producteurs, leur assurant une juste rémunération et un réel soutien. NATIMPACT vise à réaliser un chiffre d’affaires de 50 à 100 M€ à l’horizon de 2025. D’autres acquisitions sont à l’étude pour prolonger sa vision d’un groupe non intégré, qui fédère des sociétés autonomes de l’agroalimentaire bio et durable.

DES VALEURS PARTAGÉES PAR TOUS LES INVESTISSEURS
À l’occasion de l’acquisition de BOVETTI, le Groupe NATIMPACT va procéder à une augmentation de capital, qui sera souscrite par ses investisseurs historiques et par deux fonds d’investissement régionaux du Groupe Crédit Agricole : Grand Sud-Ouest Capital, et Charente Périgord Expansion. Ces deux fonds partagent les convictions des investisseurs de NATIMPACT en faveur de filières agroalimentaires inclusives aux impacts régionaux positifs. L’acquisition de BOVETTI et l’augmentation de capital concomitante ont été réalisées avec les conseils du cabinet d’avocats LL Berg et du cabinet de conseil en fusions-acquisitions Oaklins.

FRÉDÉRIC TERRISSON, NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL

Enfin, pour soutenir sa croissance et son développement, le Groupe NATIMPACT annonce l’arrivée de Frédéric Terrisson, en tant que Directeur Général, et nouvel actionnaire. Âgé de 50 ans, manager reconnu de l’univers de la bio, Frédéric a dirigé pendant près de dix ans l’entité « Réseau Bio » du groupe Nutrition & Santé.

À propos de Triodos Organic Growth Fund : Triodos Organic Growth Fund (TOGF) est un fonds d’impact investissant dans les entreprises européennes qui contribuent à la transition vers les modes de production et de consommation durables. Fonds evergreen doté d’un capital variable, TOGF dispose d’un portefeuille diversifié investi au sein de dix entreprises dans cinq pays.
À propos de Charente Périgord Expansion : Charente-Périgord Expansion (CPE) est la filiale de capital investissement de proximité du Crédit Agricole Charente-Périgord. CPE intervient sur propres fonds afin d’accompagner les PME ayant une activité économique sur les départements de la Charente ou de la Dordogne dans leurs besoins de renforcement de fonds propres. CPE investit des montants entre 50 K€ et 1 000 K€, seule ou en co-investissement exclusivement en minoritaire aux côtés des dirigeants, et accompagne les phases d’innovation, croissance interne, externe et de transmission ou reclassement actionnarial des entreprises.
À propos de Grand Sud-Ouest Capital : Grand Sud-Ouest Capital est une SA au capital de 43 M€ basée à Bordeaux et détenue par cinq Caisses Régionales de Crédit Agricole du Sud-Ouest. Ce fonds d’investissement, qui depuis 25 ans a accompagné plus de 200 entreprises régionales, gère environ 100 M€ pour 65 participations actives. GSO Capital investit sur ses fonds propres, de façon minoritaire, dans l’accompagnement des projets de développement et de transmission et se présente comme l’un des investisseurs les plus actifs sur le territoire du sud-ouest de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.